Déficit foncier

DÉFICIT FONCIER

Défiscalisation par déficit foncier

Le déficit foncier consiste à soustraire les charges aux revenus fonciers d’un bien immobilier loué. Lorsque les charges sont supérieures au loyer perçu, le propriétaire se trouve dans une situation de déficit. Le montant de ce déficit peut alors être déduit des autres revenus soumis à l’impôt. Le déficit foncier ne fait pas partie des niches fiscales, il se réalise dans le cadre du régime classique. 

Nos conseils sur le déficit foncier

Pour pallier les risques liés à la location et effectuer une sortie sereine du régime d’imposition choisi, il convient d’effectuer un bon placement, tant au niveau du prix d’achat que du potentiel locatif du bien immobilier.

En cas d’achat comptant, le déficit foncier peut avoir des conséquences fiscales qu’il est important d’envisager. En vous faisant accompagner par notre cabinet de conseil en gestion du patrimoine, vous pourrez analyser chacun des scénarios, dont l’emprunt, afin de maîtriser l’impact fiscal et la rentabilité de l’opération. Vous pourrez aussi aborder les aspects juridiques de l’acquisition en fonction de vos objectifs (achat pour les études des enfants, création de rentes pour la retraite…).